3000 couches

De sa naissance à l’âge de 3 ans, un bébé use entre 3000 et 5000 couches. Donc, s’il y a un objet que ses parents verront souvent pendant cette période, c’est la table à langer. Et donc le matelas posé dessus. CharmingPrince et moi avons acquis un matelas à langer chez Ikea pour une misère. Et j’ai voulu l’habiller de couleurs un peu vives. Tant qu’à changer notre poussinnette aussi souvent, autant le faire sur du joli. J’ai donc cousu trois housses. 
Et puis j’ai vu, chez ma copine Morgann, des serviettes à langer en éponge faites par sa belle-mère. J’ai fait de même et j’en ai produit 4.
Espérons que ça nous donnera du coeur à l’ouvrage face aux innombrables cacas et pipis qui nous attendent.


Matériaux utilisés:
Wax (cadeau de ma soeurette), tissu à pois (Toto Tissus), Tissu en coton bio (Lil Weasel), rubans satin (Fil 2000 et mon stock perso), éponge blanche (achetée à Las Palmas), biais (Fil 2000)


Challenges et défis:
Très honnêtement, je n’étais pas stressée quand j’ai abordé cette couture, le niveau de challenge étant clairement au ras des pâquerettes, voire souterrain.


Fil conducteur:
– J’ai fait mes petits patrons toute seule en deux-quat’-six comme disent les jeunes. J’ai utilisé le matelas comme gabarit.
– Pour les serviettes, j’ai aussi utilisé le matelas pour décider de leur taille. J’ai arrondi les coins avec un bol.

Bifurcations:
Aucune. Pas étonnant, n’est-ce pas? Il n’y a vraiment rien à révolutionner dans des patrons aussi simples.

Ce qui m’a franchement plu:
– Coudre les housses. Ça allait vite, il n’y avait aucune espèce de difficulté et donc il ne m’a fallu qu’une heure pour faire les trois housses. Sachant que je suis un escargot en couture, c’était un véritable exploit pour moi.
– Associer les tissus et les rubans en satin.

Ce qui m’a franchement barbée:
– Rien de neuf sous le soleil: coudre le biais autour des serviettes. Franchement, ça m’a saoûlée. Et comme pour mes sorties de bain, il a fallu que je reprenne mes coutures à des endroits où l’éponge n’était finalement pas prise dans le biais, malgré toutes mes précautions.
– Pour la dernière serviette, j’ai bâti mon biais sur l’éponge en m’accrochant à l’idée que c’était la dernière serviette à faire (parce que bâtir le biais me prenait aussi des plombes). Et à cinq centimètres de finir, je découvre que le biais est trop court. J’ai failli m’étrangler et de surprise et d’exaspération. L’idée de jeter purement et simplement la serviette m’a traversé l’esprit (je suis sûre que ça m’aurait fait du bien). Puis je me suis reprise et dans un soupir, j’ai commencé à défaire mon bâti, réfléchissant au biais que je devrais utiliser en lieu et place de celui que j’enlevais (et qui avait été sélectionné au terme d’une longue étude de mon stock). Sur une suggestion brillante de CharmingPrince, j’ai finalement juste réduit la taille de la serviette et j’ai pu utiliser le biais quand même. Ça m’a à moitié consolée.

Ce qu’on peut retenir de tout ça / Si je devais recommencer:
-Je vérifierais que le biais que j’utilise a bien la longueur désirée et j’éviterais de me baser sur mon intime conviction qui n’est pas forcément toujours précise comme je l’ai constaté.
– Je changerais de biais pour un biais plus large, même si j’aime particulièrement cette largeur-là.
– Ou alors j’utiliserais ma surjeteuse chérie pour sujeter les bords de l’éponge au lieu d’y mettre du biais. Encore que n’ayant jamais passé de l’éponge sous le pied de Pélagie, je ne sais pas trop à quoi m’attendre. Tu as déjà surjeté de l’éponge, coupine? Si oui, avec 3 ou 4 fils? Ta réponse me serait précieuse.


La p’tite idée qui fait du bien:
Je n’ai pas d’astuce, aujourd’hui, mais j’ai un truc qui m’a fait du bien: habiller ma coquelicote avec des vêtements que je lui ai cousu. Je ne te raconte pas comme ça fait du bien à l’égo, à l’humeur, bref ça comble la couturière que je suis. Je ne résiste donc pas à te montrer cela. Aujourd’hui, la coquelicote avec la première veste que je lui ai cousue:

Elle a un mois et demi sur la photo et la veste est censée être du 3 mois. C’est peut-être à cause de la doublure que j’ai ajoutée, mais elle lui va pile poil maintenant. Heureusement que j’ai eu la curiosité de la lui essayer sans attendre ses trois mois comme je comptais le faire au début.


31 thoughts on “3000 couches

  1. J’ai trouvé tes housses et serviettes super dans l’air du temps mais alors quand j’ai vu la coquelicote j’ai fondu devant ce petit bout habillé par la jolie veste faite par sa maman… Il ne faut surtout pas t’arrêter de coudre car ça grandit très très très vite les bébés d’amour…

  2. En commençant à lire ton post, je pensais que tu allais parler de couches lavables (d’ailleurs tu as tenté ? moi non). En tous les cas, elles sont très sympas ces housses. Je ne sais comment c’est avec les petites filles, mais avec un petit garçon, c’est clair qu’il faut des housses de matelas à langer en rab’. Tout se passe bien ?

  3. Oooooh ces petites mains trop mignonnes ! merci de nous laisser entrevoir ta petite coquelicote trop belle avec sa jolie petite veste !
    j’espère qu’on la verra dans tous les beaux vêtements que tu lui as fait.
    Superbes tes housses de matelas, très bonne idée !

  4. Génial toutes tes créas! je comprends que le biais te sorte par les yeux! J’ai fini par investir dans un pied pour biais mais je ne le maitrise pas bien.
    Nayah rempli bien sa veste dis moi! Je vais aller voir la taille que tu avais fait et vite courir à la poste aussi avant que ce que lui ai préparé ne serve qu’à habiller ses poupées…
    Des bises!!

  5. J’étais sûre que la version wax te plairait, Pimsy! 😀
    Et oui, ça m’a limite mis les larmes aux yeux de la voir dans une de mes créations. 🙂
    Merci!

    Merci Fanny! 🙂
    Je t’envoie une photo, promis!

    Compte sur moi Naninotte, vu le plaisir que j’ai eu en la voyant ainsi vêtue, je vais continuer à lui coudre des affaires. D’ailleurs, c’est en la voyant ainsi vêtue que j’ai eu à nouveau envie de coudre. 🙂

    En te lisant, Charlotte, j’ai repensé à mon petit frère et aux geysers de pipis qu’il faisait parfois quand on lui enlevait sa couche. 🙂
    Une fille ne fait pas de geyser mais les « pipis en direct live », elle en fait souvent.
    Je n’ai pas tenté les couches lavables non plus. J’y ai brièvement pensé avant la naissance et puis ça m’a paru contraignant.
    Pour l’instant, à part les nuits qu’elle ne fait pas encore, ça peut aller. Et par chez toi, ça va bien?

    Mille mercis Christèlie! 🙂

    Merci S@ndrine!
    Tu me fais rêver avec ton pied à biais. Une amie m’en a offert un il y a quelques mois mais je n’arrive pas à m’en servir non plus. :/
    A bientôt!

  6. Oh la la la photo de ta coquelicotte, je craque, j’ai d’abord cru que c’était une poupée ! Quelle fierté (et bonheur) ça doit être de voir tes créations portées par ton bébé ! Et bien sûr je craque sur la première housse !

  7. Toujours trop mignonnes tes créas! Pour le biais trop court, j’aurais fini avec un autre biais qui va avec, je crois que ça aurait été au-dessus de mes forces de débâtir…
    Mention spéciale pour la housse en wax, j’adore!

    Je pensais aussi aux couches lavables en commençant ton post, essaie pour voir 😉

    Tu vas plus jamais pouvoir t’arrêter de coudre pour elle, tu vas voir.

  8. Hello !! Trop jolie comme ça avec sa veste la petiote !!!
    Quant à surjeter l’éponge, ça à marché pour moi avec 3 fils, surjet large (utiliser l’aiguille de gauche). Evidemment il a fallu jouer avec la tension du fil pour avoir un résultat propre.

  9. Hé hé Diane! Comme pour Pimsy, je ne suis pas surprise que tu craques pour le wax. 🙂
    C’est clair que ça fait quelque chose de voir Nayah porter les petites affaires que je lui ai cousues. Limite ça met une petite larmichette à l’oeil.

    C’est sûr que cette histoire de biais m’a bien achevée, Red. Il va s’en passer du temps avant que je remette ça.
    Les couches lavables, je pense que c’est au dessus de mes forces pour l »instant mais je vais y réfléchir.
    Merci!;)

    Mille mercis Veronica! Je vais essayer comme tu dis avec ma surjeteuse. Et merci aussi pour la veste!

    Merci Marion!
    Vu qu’elle lui va pile pile, j’ai peur de ne pas pouvoir lui mettre cette veste bien longtemps et du coup, vu qu’il me reste du tissu, je suis en train de me demander si je ne vais pas la refaire en plus grand…
    Et j’aurais voulu pouvoir coudre encore plus de choses (j’avais une liste longue comme un jour sans pain) mais malheureusement, je suis un escargot de la couture.

  10. Hoooo trop trop mimi ta coquelicote ! Et j’espère bien qu’on la verra souvent défiler pour le blog de maman 🙂
    Pour les housses, elles sont super chouettes. J’ai honte tout à coup avec les miennes O_o !! De simples serviettes éponges blanches cousues en housse. Bon d’un autre côté, c’était un de mes premiers projets couture et depuis 6 ans que je les utilise, elles ne bougent pas 😀

  11. Merci byCoconuts!
    Ah ça, j’ai pris goût au fait d’habiller ma coquelicote avec mes petites confections. Donc oui, on la verra souvent par ici, je pense. 🙂

    Je cours voir, Diane! 🙂

  12. Trop mignon tout ça! Et tout plein de couleurs bien jolies. Merci aussi pour les infos de taille qui vont me servir pour ce que j’espère faire pour ma biquette!! J’ai vu dans une de tes réponses, que le maniement du pied à biais n’est pas acquis. Moi aussi je me suis cassée le nez dessus… Moi qui pensa

  13. Merci ma coupinette!
    N’hésite pas, si tu veux une précision, un détail ou autre.
    Bisous à ta biquette dans ton bidou.
    Et encore merci pour ton enthousiasme face à mes idées. 🙂

  14. On dirait vraiment une poupée sur la dernière photo ! Elle lui va super bien la veste.

    Gros coup de cœur pour la housse en wax ça rend super bien. Dans le même style j’avais vu des gigoteuse tout en wax aussi ça rendait super bien.

    Pour le biais je ne peux pas t’aider j’adore en poser !

  15. Merci LikeAStar! 🙂
    La gigoteuse en wax est une idée que j’ai exploitée il y a peu. Je posterai des photos bientôt (il faut dire que le blog est en retard sur mes réalisations).
    Mon Dieu, mais comment fais-tu pour aimer poser du biais?! Tu as un truc pour que ta machine prenne bien le biais AVEC le tissu bien partout? Si oui, raconte-moi s’il te plaît!

  16. Pas vraiment d’astuce non voilà comment je procède :
    deja j’achète du biais tout fait déjà plié en 4 :-p
    donc je déplie je mets bien le biais parralèle au tissu (faudrait épingler mais je zappe souvent cette étape) je couds en suivant la ligne de la 1ère pliure. Ensuite je replis le biais je passe un coup de fer et j’epingle de manière à ce que ce soit bien plier en 2 et je couds.
    Voilou je sais pas si c’est très clair mais comme ça je n’ai jamais eu de soucis !

  17. Bonjour! Je suis une débutante en couture, jeune maman d’une crevette de 5 mois et j’ai le même matelas à langer que toi 😉
    du coup je me disais que j’allais également faire quelques jolies housses..
    Tes créations sont MAGNIFIQUES!!
    Peux-tu me dire si tu as « juste » cousu les 2 rectangles ou bien y a-t-il une subtilisé en plus pour les petits « boudins » gonflés sur le côté ?

    Sinon.. (je suis vraiment novice) un pied à biais c’est utile ? Moi je le pose « bêtement » avec le pied normal mais le résultat n’est pas souvent très très pro..

    Au fait, j’ai fait des trousses de toilettes grâce à ton tuto;. absolument génial!

    A bientôt!

  18. Merci beaucoup Fishstick!
    En fait, j’ai gonflé les boudins puis j’ai pris les mesures au mètre-ruban, ce qui a fait que le volume des boudins était « intégré » à mes rectangles. Qu’ensuite j’ai juste cousus ensemble.

    Alors le pied à biais, j’en ai reçu un il y a quelques années et j’ai été totalement incapable d’obtenir un résultat correct avec. Du coup, je ne peux pas trop te dire, je continue de bâtir mon biais puis de la coudre au pied normal…

    Merci beaucoup de ton retour sur mon tuto de trousse de toilette!
    A bientôt!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *