Comme tout le monde

Categories Couture à poulettes

IMG_2542

L’impulsion:
Il y a quelques temps, au gré d’une vadrouille pinterestique, je suis tombée sur une photo du tee-shirt Plantain de Deer&Doe.
Et j’ai été tout de suite emballée, coupinette. Comme une bonne partie des couturières ne vivant pas recluses (comprendre sans Internet).
Ni une ni deux, j’imprime les pages, je m’emballe à la vue des premiers tee-shirts qui fleurissent sur la toile, je me réjouis du défi proposé par Deer&Doe, je scotche, je découpe… et puis je ralentis, je traînouille, je baguenaude, j’hésite sur le jersey à utiliser, je couds d’autres choses. Comme d’hab, quoi.
Pendant ce temps, raz-de-marée de Plantain sur la blogosphère. Mais alors, coupine, totale épidémie de tee-shirts!
Parfois, voir le même patron, ou le même vêtement partout coupe l’envie de le réaliser ou de l’acheter. Et puis parfois, c’est l’inverse, on a encore plus hâte.
Avec Plantain, j’ai eu encore plus hâte de le coudre et je me suis remise à l’ouvrage. Et maintenant, moi aussi, j’ai un tee-shirt Plantain. Comme tout le monde. Et j’en suis bien contente.

IMG_2535 IMG_2536

IMG_2541

Recette:
L’incontournable tee-shirt Plantain de Deer&Doe (qui, cerise sur le cupcake, est gratuit), version manches 3/4 en 36.

Ingrédients:
– Jersey de coton flammé gris acheté il y a des lustres au marché de Sarcelles
– Jersey de coton flammé bleu nuit acheté au même endroit, à la même époque

Ce que je ne savais pas faire avant:
C’est fou, mais il me semble bien qu’en 6 ans de couture, je ne m’étais jamais cousu de tee-shirt.

Grains de sel:
J’ai rallongé quelques peu les manches (j’ai le bras plutôt long).

Le franchement plaisant:
– Cousu en 2 petites soirées, ce tee-shirt a le meilleur rapport temps passé / satisfaction finale que je connaisse.
– Depuis que je l’ai cousu, je gazouille de joie. J’aime tout dans ce tee-shirt: l’évasé du bas, les coudes, la forme du décolleté. Franchement coupine, si je n’avais pas trente douze autres projets sur le feu, je coudrais des tee-shirts par paquets de douze.
– J’ai eu une bonne surprise avec mon jersey. Pour tout te dire, coupinette, ce tee-shirt devait n’être qu’une toile, histoire de voir ce que le patron donnait. Et ce jersey tout fluide, limite transparent, je ne le sentais qu’à moitié. J’ai eu tort, il est hyper confortable!

Le franchement barbant:
– Bon, j’ai eu la flemme de sortir Pélagie-la-surjeteuse sur ce coup-là. En même temps, c’était totalement inenvisageable en soirée. Son ronronnement de marteau-piqueur aurait réveillé ma Poupinette.
– A la base, je voulais faire l’inverse: le tee-shirt aurait dû être en jersey bleu et les coudes en jersey gris. Sauf que le jersey bleu est vraiment vraiment trop transparent (et moi, les tee-shirts transparents ne me parlent pas trop…). Petite déception, donc, mais vite gommée par le résultat.
– Or donc mon jersey était tout fluide, doux euphémisme pour ne pas dire « mou et qui bouge tout le temps ». Et je me suis arraché les cheveux (tu sais comme je n’en ai pourtant pas beaucoup sur le caillou, coupine) au moment de reproduire le patron sur le tissu et de couper ce fourbe qui se tortillait tout le temps.

Do it again:
Alors là, the sky is the only limit, comme dirait l’autre. Autre jersey, version tunique, version robe, avec une encolure différente… Le Plantain est un basique déclinable de tant de façons différentes que tu n’as pas fini d’en entendre parler, mon amie, tu peux me croire.

24 commentaires sur “Comme tout le monde

  1. J’adore la couleur des coudières ! Et le tissu tout fin, c’est une bonne idée pour les grosses chaleurs d’été.
    C’est pas bête de faire aussi une toile pour ce patron qui semble à première vue si simple.
    Jolie réa 🙂

  2. Il est juste bien comme il faut !
    Faudrait peut-être que j’essaye… En même temps, si c’est raté, bah tant pis. Et si c’est portable, c’est bonheur…
    C’est mon style (plus que les robes à froufrou qui me font envie mais que je ne porte jamais).
    Je m’en vais voir ce patron, si j’y comprends quelque chose et si ça me parait réalisable.
    En tout cas, bravo pour ton booooo tee-shirt.

  3. Merci Théa!
    Plus ça va, plus je fais des toiles, moi. J’aime bien l’idée de savoir à quoi m’en tenir quant au tombé/coefficient de seyance d’un patron. Limite, je me dis qu’il faudrait tester chacun de mes patrons avant toute chose. Limite… Et toi alors, niveau toile, tu en es où?

  4. Merci Sugarjunkie!
    Je vais te dire, ce n’est pas un Plantain qu’il te faut, tu verras, c’est plein plein plein (ce patron a le don d’enthousiasmer)…

  5. Ah bon Mithe? Qu’est-ce qui te fait penser qu’il est trop petit?
    Parce que moi, je suis drôlement bien dedans…

  6. Et bien je me dis qu’il faut que j’en fasse plus ! Mais du coup il faut que j’aille au marché saint pierre acheter des coupons de 3 mètres car c’est vraiment comme ça que ça revient le moins cher. Pour le plantain c’est ce que je ferais en tout cas 🙂

    Pas envie d’utiliser mon beau FDS pour rien !

  7. Tu m’étonnes! J’ai plusieurs coupons de jersey FDS qui dorment dans mes boîtes à tissu et je ne me décide jamais à couper dedans tellement ils me sont précieux (c’est bête, hein?:)

  8. il est top c’est simple !
    Je n’ai pas encore commençé ma collec pour ce printemps, mais cela ne saurait tarder !!
    Comme tu dis, on ne va pas arrêter d’en parler du Plantain !!

  9. Je viens de découvrir ton blog en me baladant sur le net… Tu fais de super belles choses ! J’adore ton version du plantain, c’est simple et ça marche à tous les coups !
    Moi aussi j’ai complètement craqué sur ce modèle, j’en suis à un total de 5, et ce n’est pas fini !!
    Bonne soirée !!

  10. J’ai bien hâte de voir ta collec’, Edwige! J’ai pensé à toi hier: bullage en famille et lenteur: le bonheur total! 🙂
    A bientôt!

  11. Alors là, Mamzelle Cat, c’est comme si tu m’offrais un gros mille-feuille avec plein de crème dedans! Je file voir ça!

  12. 5! Tu as bien raison Cocotte: quand on aime, faut pas compter 🙂
    Je cours voir tes plantains!
    Belle semaine à toi!

  13. Primo, ton tee-shirt te va vraiment bien ! Secundo, un grand merci pour ta visite chez moi et tes gentils mots! J’étais déjà passée ici mais sans faire le lien avec Brin de cousette… Alors j’en profite pour te remercier pour ton accueil toujours souriant et agréable dans la boutique, dans laquelle on peut regarder et choisir en toute sérénité ! Merci encore !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *