Home-made Xmas

Mais au fait, coupinette?!
Je ne t’ai pas dit ce que j’ai cousu de mes douces mains lors des dernières fêtes?! Et toi qui ne disais rien, qui souffrais en silence de ne pas savoir? Oh là là, je me dépêche de corriger cela.

Alors à la base, pour Noël, j’avais l’intention de coudre ou de fabriquer quelque chose de mes petites mains pour: ma mère, ma petite soeur, mon père, ma grande soeur, son compagnon, Charming Prince, ma poupinette, BelleMaman, la Tite Mamie de Charming Prince, BelleSoeurette et BelleSoeuretteDeux. Bref, je comptais faire un joli cadeau à pratiquement tout mon entourage (tu reconnais bien là l’optimiste un brin déconnectée de la réalité que je suis, n’est-ce pas, coupinette?). A la base.

Et puis Novembre est passé et Décembre, le mois express, est arrivé. Je ne sais pas si tu as remarqué, coupinette, mais les jours passent à une vitesse folle en Décembre.
Et paf! On était à deux petites semaines de Noël et je n’avais rien fait du tout. Mais alors walou de chez nada!

Il a fallu que je revoie mes ambitions à la baisse et que je me fixe des priorités.
Et donc j’ai finalement réussi à coudre/tricoter/fabriquer:
– Une poupée pour ma poupinette (et une robe dont je ne suis pas très fière m’enfin c’était pour ne pas l’offrir nue, ce que j’ai réalisé à quelques heures de l’échéance). Parce que le cadeau number ouane de mes dix doigts, il me paraissait évident qu’il devait être pour elle (rapport au fait bien connu que je suis une bonne mère).

Rhabillée pour la photo par les soins de sa propriétaire, avec des vêtements de nouveau-nés prêtés par sa Mamie

– Un snood à pompons pour ma soeur (Dieu merci il y a eu le défi des Piqueuses de Jase!)


– Un petit col en laine pour Tite Mamie (qui a souvent froid au cou en hiver malgré son écharpe et puis… hum… j’avoue que c’était plié en deux jours à peine, ce cadeau-là).


– Un sac pour le petit-fils d’une amie de BelleMaman (une commande officielle! Ma première! Pinaise ce que ça m’a fait plaisir! je me suis appliquée, hein! Depuis le choix des tissus jusqu’aux finitions, je te l’ai fignolé, ce cadeau sur commande… Comment ça, je suis vénale? Ca n’a rien à voir, voyons! C’était une commande, je te dis! Je ne pouvais décemment pas ne pas l’honorer!)


Et… c’est tout. C’est pas si mal en 15 jours déjà, non?


Les paris:
– Finir avant le 24 Décembre au soir (parce qu’après, ben… c’est après Noël, quoi, c’est loupé, tu vois?)
– Me frotter à la poupée Waldorf qui semblait si technique à faire…
– Honorer ma « commande » au mieux (la perfection n’existant hélas pas, je voulais au moins m’en approcher le plus possible, ou au moins, ne pas trahir la confiance de BelleMaman).


Recette:
– Le kit poupée Grande Bulle (42cm) de Bulle de Gum
– Le petit col boutonné du livre « Petites pièces et accessoires » de la Droguerie


– Pour le sac, c’est un patron maison
– Et pour le snood, tout est expliqué ici


Ingrédients:
– Kit poupée Grande Bulle de Bulle de Gum.
– Fil Douceur 100% bébé Alpaga super fin de la Droguerie – Aiguilles 9, boutons nacrés de mon stock.
– Tissu Kokka Pommes (Brin de Cousette aka l’Enterpraïze), velours bleu canard (sublime craquage chez Tissus Reine), popeline verte (mon stock), fermeture éclair bleu turquoise (mon stock) et bouton jaune (mon stock).
– Tissu Indigo (offert par ma Maman), pompons bleus en guirlande (Tissus Reine)


Grains de sel:
– Aucune pour la poupée: découverte des poupées Waldorf + pas beaucoup de temps = je n’ai pas fait la maligne. Ah si: je n’ai pas couvert sa tête de cheveux, déjà là, à moitié remplie, ça fait un volume intimidant alors j’ai renoncé à mettre une seconde pelote de laine.
– Aucune pour le petit col: pas beaucoup de temps + aucune idée particulière + c’est du tricot = pas de bifurcation.
– Pour le sac et le snood, vu que ce sont des patrons maison, la notion de bifurcation s’efface, là, tu es d’accord?

Le franchement plaisant:
– Ouuuuf! J’ai réussi à faire quelque-uns de mes cadeaux home-made. Rien que ça, déjà, c’est top.
– On a passé une après-midi rigolote, le 24. Charming, ma copine Claire et son Frank de chéri ont consciencieusement coupé la laine en longs segments qu’ils me passaient pendant que je les crochetais sur la tête de la poupée jolie (tu te souviens que j’étais super à la bourre, n’est-ce pas, j’ai fini la poupée le 24 dans la soirée, à quelques heures de l’ouverture des cadeaux). Et donc, nous avons eu des conversations franchement intéressantes, quand on y pense:
-« Tu veux des combien là? »
-« Des soixantes (comprendre 60 cm), j’ai trop de 70 là. »
-« Bon Louloutte, j’ai fait un bon tas de 50 là »
-« Ah mince, j’ai fait des 65, moi… »
-« Non mais c’est pas grave, on va lui faire une coupe. Tu lui feras une coupe, Charming? Steuplé? »
-« Aaaah! Y’a plus de mohair! Y’a plus de cheveux!!! On fait comment? Qu’est-ce…Qu’est-ce qu’on fait là? »
-« On désépaissit sur la gauche et on balance tout à droite! »
Un moment comme je les aime: un moment où tout le monde est absorbé dans le même truc et le prend trèèès au sérieux, même s’il ne s’agit que de crocheter des cheveux sur la tête d’une poupée. Ah, ces moments-là, ce sont des pépites de vie, selon moi.

– Elle m’a demandé des heures de boulot (mais alors des heures et des heures, hein?!) mais elle est bien jolie, cette petite poupée, je trouve. T’en penses quoi toi, coupinette?
– Je suis trèèès contente de mon sac à pommes. Je me suis creusé les méninges pour la pose de la fermeture éclair et le résultat me plaît bien. Et puis c’était agréable de m’appliquer, de prendre le temps de bien faire chaque étape. Ca a été un plaisir à coudre, ce sac. Un plaisir.


Le franchement barbant:
– Faire une poupée Waldorf, c’est looooong, mais alors loooooooooooooong. Franchement, c’est pas dit que j’en referai une autre, un jour.
– Je n’aime vraiment pas coudre dans l’urgence. D’ailleurs, j’ai un genre de contre-coup en ce moment, la période de Noêl m’a traumatisée, je crois.


Do it again:
la prochaine fois, je commencerai mes cadeaux de Noël en Septembre.


La p’tite idée qui fait du bien:
Ah je suis à sec sur ce coup-là, coupine. Désolée!


7 thoughts on “Home-made Xmas

  1. Tu veux pas les attaquer direct maintenant tes cadeaux de Noël 2013 ? Comme ça au moins tu seras tranquille le 24 !!! (mais tu manquerai peut être un autre moment pépite, donc non, c’est pas une bonne idée !)
    Elle est trop jolie ta poupée mais bon, son pyj est assez moche quand même !! On veut voir sa jolie robe !
    Et surtout j’adore ton sac aux pommes fermé par un zip : il est beau ET fonctionnel, c’est top !!!!

  2. Super ces petits cadeaux!!!! J’admire le courage de se lancer dans une poupée Waldorf comme ça, à quelques jours de Noël: je suis scotchée!!!! Pour moi aussi il est passé très vite le mois de décembre, et pas eu le temps de faire tout ce que je voulais non plus!

  3. Moi aussi j’adore ces moments, où à plusieurs on se concentre sur une ta^che précise ..comme crocheter des cheveux sur la tête de ZE poupée ….tu as raison ce sont de trsè jolis moments de vie et de partages !!!!
    Je trouve que pour une fille à la bourre, tu t’en es remarquablement bien sorti …ma mère attend toujours son panier de NOël ..hum ( elle me l’a rappelé encore avant hier …)
    Bon vivement que ton trauma passe ..tu peut être nous écrire des petites choses en attendant de renouer avec la couture … ;D

  4. Merci Caro!
    Je suis à deux doigts de me laisser séduire par l’idée de commencer mes cadeaux de Noël 2013 dès maintenant. Y’a peut-être moyen d’avoir des pépites de vie sans pression-de-la-deadline-qu’on-ne-peut-pas-se-permettre-de-louper!

    Ah mais Charlotte, je ne savais pas que c’était si long et compliqué, une poupée Waldorf! Sinon, je t’assure que je me serais abstenue. 🙂
    Merci beaucoup, je vais voir chez toi ce que tu couds en ce moment.

    😀 Edwige!
    C’est une bonne suggestion, ça. D’autant que ça me démange de me remettre à écrire.
    Et niveau cadeaux, j’ai bien retenu la leçon: je vais commencer le cadeau des 60 ans de ma mère incessamment sous peu (son anniversaire est en Juin).

    Oh c’est joli ce que tu dis là, Mithe. Et ça me plaît bien en plus. 🙂
    Merci!

  5. Ah , ben ça faisait longtemps que j’étais pas venue te lire (petit passage à vide couturistique, entre autres…), et ça m’avait manqué, en fait! 😉
    Je suis personnellement archi-fan de ta poupée trop mimi… et de son histoire chouette comme tout et pleine de bons sentiments 🙂 Elle en a de la chance, la poupinette!
    Et j’ai bien ri en te lisant! C’est rien de dire que je me reconnais dans ce que tu écris : chuis un peu (et sans vouloir me vanter) la reine du « je dois le finir pour avant-hier absolument », la championne de la liste de trois pieds de long de trucs à faire combinée à une dead-line parfaitement intenable…
    Mais après beaucoup (beaucoup) de réflexion, je me suis aperçu qu’il était relativement illusoire d’espérer une amélioration en ce qui me concerne : pour une raison que je ne m’explique pas vraiment, je crois que j’aime être complètement débordée et crouler sous les projets divers et variés… quitte à ce que la plupart d’entre eux restent dans leur forme idéale et virtuelle, bien au chaud dans ma ptite tête! Tant pis!
    Ah! et pis ton sac, il est tout joli aussi : félicitations pour cette première commande!!!
    Et last but not least : merci bien pour le lien vers le piqueuses de jase! Je ne connaissais pas, j’ai bien besoin d’un coup de pied aux fesses pour me remettre à la couture et j’adore leur état d’esprit… bref : j’en suis!

    A très bientôt (et la prochaine fois, j’essaierai de ne pas dépasser les 120 000 caractères, promis…)!

  6. Merci pour ce petit mot Eliowyn! Ca me fait bien plaisir de te lire à nouveau. Et j’espère bien te recroiser souvent! Ici, chez les piqueuses ou chez toi ou ailleurs!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *