La petite coquelicote dans la prairie




Ahem! Désolée pour les traces de feutre, les photos ont été prises avant lavage

Ma coquelicote aura 3 mois en Mars. Or, comme on le sait, il pèle en Mars. Je lui ai donc cousu un ensemble complet en velours pour ce mois-là. Couverte de la tête aux pieds, qu’elle sera, la tchupette. Quand j’ai terminé, la première réaction de CharmingPrince fut: « On dirait un costume de la petite maison dans la prairie ». Rapport au béguin un peu rétro. Un peu plus tard, mon beau-frère, Mister Iberico, a commenté le même ensemble d’un « Oh! La pequeña casa en la pradera! ». Il existe donc bien une culture commune européenne…

Matériaux utilisés:
Velours « La dolce vita 1960 » (La Droguerie), Velours « je-sais-plus-son-nom » (La Droguerie), Liberty « August stripe rose/lilas » (La Droguerie), rubans velours (La Droguerie), élastique (mon stock), pressions (Ar Brinic).


Challenges et défis:
– Faire une tenue complète d’hiver pour la coquelicote.

– Travailler des empiècements rikikis sur micro-habits (je ne me fais toujours pas à la taille 3 mois).

– Ne pas louper les ballerines/chaussons (empêcher l’installation d’une malédiction).

Fils conducteurs:
– Le pantalon à taille élastiquée des Intemporels pour Bébés. Taille 3 mois.

– La brassière Rose de Citronille. Taille 3 mois.

– Le béguin à bordure volantée des Intemporels pour Bébés.

– Les ballerines à brides Petit Citron

Bifurcations:
– La brassière Rose paraissant minuscule, j’ai allongé le bas.

– Des boutons dans le dos, quand on sait qu’un bébé de 3 mois passe beaucoup de temps allongé sur le dos, je trouve cela moyen. Aussi, j’ai remplacé les boutons de la brassière par des pressions.

– C’est peut-être parce que je suis moi-même frileuse mais l’idée que ma poussinnette ait froid me glace. Donc, j’ai mis des pressions sur toute la hauteur de la brassière, histoire qu’elle n’ait JAMAIS froid au dos avec cette tenue.

– J’ai élastiqué le pantalon au bas des jambes.

– Quand je l’ai terminé, le pantalon m’a paru immense à côté de la brassière, ce qu’une visite sur le blog collectif « Je couds Citronille » a confirmé. Le patron du pantalon élastiqué tel que présenté dans les Intemporels pour Bébés se rapprocherait plus d’une taille 6 mois que d’un 3 mois. J’ai donc recommencé en réduisant le patron pour obtenir une taille 3 mois (je dis tout ça tranquillement là, mais ça m’a fait friser les nerfs cette histoire, d’autant que j’ai dû retourner chercher du velours vieux rose, je n’en avais plus assez pour recommencer).

– J’ai aussi réduit le patron des ballerines, qui commence au 6 mois, pour obtenir une paire en taille 3-4 mois.

– J’ai mis des pressions sur les ballerines à la place des boutons, m’épargnant la peine de faire des boutonnières. Et puis ça me paraît plus pratique pour les pieds d’un bébé, les pressions.


Ce qui m’a franchement plu:
– Faire le béguin volanté. Le patron est nickel et les explications limpides.

– La couture à points invisibles. Qui l’eût cru? Eh bien finalement, ce n’est pas si lourdingue que ça et ça fait de plus jolies finitions.

– Surfiler les pièces. La brassière et le pantalon sont impeccables sur l’envers aussi. J’avoue, j’ai lâché la bride à ma maniaquerie, sur ce coup-là.

– Faire les ballerines, plus faciles à faire selon moi que les chaussons de Naïm. Et puis je les trouve mimi comme tout.

– Le pantalon élastiqué qui se fait flip flap en deux temps trois mouvements avec ses deux pièces identiques.

Ce qui m’a franchement barbée:
– Faire les coulisses pour les élastiques (surtout aux chevilles: affreusement long et malaisé à faire).

– Passer les élastiques et rubans dans les coulisses rikikis. J’ai dû bousiller 4 ou 5 épingles à nourrices au moins. Encore plus mortel que de faire les coulisses. Au point que je l’ai élue tâche empoisonnante number one, devant les fronces. C’est dire!

– Au début de l’assemblage de la brassière, j’ai eu un moment de panique: Les empiècements devant et dos ne correspondaient pas au niveau des épaules. J’ai eu l’impression de commencer ma couture par une bidouille. La fête. Au final, ça marche, sans doute grâce à la marge de 1,5 centimètres prévue. A ce jour, je n’ai toujours pas compris pourquoi les empiècements n’ont pas la même largeur. Si tu as une idée ou une explication, coupinette, je suis preneuse

– Tiens, c’est vrai: je n’aime pas coudre avec une marge de plus d’1 cm. J’ai l’impression de faire un truc grossier et qu’il y a une autoroute sur le bord de ma couture.

Si c’était à refaire / Pour une prochaine fois:
– Je modifierais le patron de Rose pour allonger l’empiècement devant que je trouve un peu étroit.

– Je coudrais l’ourlet de la brassière à points invisibles.

– Je suis très tentée de faire une petite robe à partir du patron de Rose. En tout cas, ce qui est sûr, c’est que je ferai une Rose des beaux jours.

– Je doublerais le pantalon.

– Je mettrais de l’élastique boutonnière à la taille.

La p’tite idée qui fait du bien:
Je l’ai lue il y a un moment sur Thread ans Needles. Coconuts y expliquait que pour passer les élastiques dans les coulisses, elle utilisait une aiguille à laine (à bout rond donc qui ne passera pas au travers de la coulisse). J’ai trouvé l’idée brillante mais bien entendu, je ne l’ai lue qu’après avoir sué sang et eau sur mes coulisses miniatures. Je compte donc l’appliquer la prochaine fois que je croiserai une coulisse. Je t’en recauserai, promis.

26 thoughts on “La petite coquelicote dans la prairie

  1. Merci Camille! 🙂
    Tu sais, à la base, j’avais acheté les velours pour faire deux tenues différentes. C’est une fois rentrée que j’ai trouvé qu’ils allaient drôlement bien ensemble et que j’ai pensé à cette tenue là.

    Merci PimS!

  2. Ben bravo
    Une copine m’a passé ton adresse de blog et j’y ai passé toute l’aprem alors que je croule sous les choses à faire.
    Pas bien. J’ai bien rigolé
    Il est rigolo Nelson Bobine et qui Thomas tissu 😉
    Ravie de faire ta connaissance bloguement parlant

  3. Voilà une petite fille qui sera bien élégante dès son entrée en scène avec une maman aussi doutée et inspirée!
    Vraiment c’est magnifique
    Irène (je suis une amie de Cécile)

  4. Superbe ! Rien à rajouter !
    Ah si : magnifique !!
    Tu fais vraiment du bon boulot.
    Et tes commentaires sont sympas !
    Continue comme çà, à nous faire rêver, et qui sait, un jour, je m’y mettrai peut-être…

  5. Mille mercis Guinette! 🙂
    J’espère que tu te laisseras convaincre et que tu te lanceras bientôt dans la grande et belle aventure de la couture.

    Nafi, tu vas réussir le tour de force de me faire rougir dis donc! 🙂
    Merci beaucoup!

  6. Olala qu’est c’est joli !!!!!!
    En voilà une coquelicotte très élégante bien avant sa naissance lol
    Bon, ben je vais pré-enregistrer cette phrase tellement je la répète Tatounette : »qu’est ce que tu es douée  » !!

  7. Adorable !!! les tissus sont super jolis, les couleurs aussi, et puis ça m’inspire, je viens de recevoir les IPBB et je IPKID pour mes 2 pepettes, et j’ai plein de Kdos de naissance à prévoir… bref j’ai du taf ! 🙂
    plein de bonnes choses pour ta petite coqulicote à venir !!!

  8. Merci Crépunette! Ca me fait très plaisir! 😀
    Tu verras, dans pas longtemps, je pourrai te dire la même chose, j’en suis persuadée.

    Venant de toi, le compliment me touche beaucoup Eolune. 🙂

    Youhou Ptitgaëlle! Je te sens dans les starting blocks là. Est-ce qu’on pourra voir tes réalisations quelque part?
    En tout cas merci beaucoup!

    Merci Troipom!
    Ta visite me fait bien plaisir! 🙂

  9. Tasti t’es trop forte, ces petits chaussons c’est trop mignon, et ce béguin, et cet ensemble, tu m’épates, voilà une petite coquelicote qui sera sous les feux de la rampe dès son arrivée sur terre. Et dire que je ne sais pas encore si je devrais pouponner de mon côté un gars ou une fille (j’ai envie de couture miniature itou)

  10. J’adore l’ensemble! Tout est trop mignon!
    Je suis comme toi, maniaque du « qui tient chaud » au point que mes enfants me trouvent casse-pieds avec ça 😉
    Pour les coulisses, je fais toujours simplement un ourlet de la largeur de la coulisse et je passe l’élastique dedans. et quand c’est tout petit, je mets la fringue à l’endroit et je couds les ourlets ou coulisses par l’intérieur (je sais pas si je suis claire, mais ça me facilite bien la vie).

  11. Merci Red!
    Je ne visualise pas bien ta technique pour les ourlets ou les coulisses. A l’occasion, il faudra que tu m’expliques en détail, ça m’intéresse grandement (comme tout ce qui facilite la vie d’ailleurs :D)

  12. j’aime beaucoup le béguin, suis fan des béguins! j’ai un modèle récupéré dans un magazine, un autre trouvé sur le net mais celui-ci a l’air vraiment sympa.Jolies réalisations!

  13. Bonjour,
    Votre post m’intrigue ! L’ensemble est vraiment ravissant ! J’ai acheté un petit velours rose pour faire le petit pantalon taille 3 mois des intemporels bébé mais je ne sais pas comment le réduire …. Pourriez vous m’aider ?
    Je m’en vais de ce pas finir mon petit tour sur votre joli blog !
    Merci d’avance
    Claire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *