Poules de garde

IMG_3035

Housse de couette et taie d’oreiller – Patron maison
Tissu « La Queue du Chat » (Toto tissus) – popeline blanche (Sacrés Coupons)
Peinture textile (Bricorama) – passepoil (Mercerie du Marché Saint-Pierre) – velcro blanc (mon stock)

Coucou coupinette! Comment va la vie pour toi?
Moi, ça va mieux niveau « je-travaille-tout-le-temps ». Je travaille toujours beaucoup mais maintenant qu’il fait durablement beau, j’ai plus d’énergie. Et donc dès que j’ai un moment, même moins d’une heure, je bricole ou je couds un bout de quelque chose. Ça marche bien, ce système « je couds en pointillés ». Les choses avancent (ou du moins, j’en ai l’impression), ma frustration de n’arriver à rien s’estompe et je renoue avec le plaisir de coudre.

Autre bonne nouvelle: je n’achète pratiquement plus de tissu, ces derniers temps. Déjà, parce que je n’ai pas le temps. Et puis surtout parce que je n’ai plus de plaisir à empiler les coupons dans mon stock. J’ai envie de les coudre, mes coupons. Enfin.

IMG_3016-001

Avant, j’avais le sentiment euphorisant d’amasser un trésor. Coupon après coupon, j’avais la sensation de me constituer une collection unique de beaux tissus, des joyaux que je ne pouvais pas laisser passer et que j’achetais compulsivement. En plus, à chaque nouveau projet couture, je rachetais du tissu, les tissus que j’avais déjà ne convenant bizarrement jamais: je me disais que je pourrais trouver des projets plus adaptés pour eux et hop! Je filais m’en acheter un autre.

Au fond, je crois que mon plaisir était de posséder. J’aimais sortir tous mes tissus de leurs boîtes, les étaler, les admirer, les passer en revue, réfléchir vaguement à des projets couture puis les ranger sagement jusqu’à la prochaine inspection.

IMG_3021

Et puis vint le jour où Charming Prince, d’une phrase, bousilla pour de bon ma béatitude de collectionneuse.

Ce jour-là, je me livrais à mon étalage habituel quand mon cher et tendre, qui passait par là, laissa naïvement tomber « La vache, tu en as plein dis donc! Tu ne pourras jamais tous les coudre… »
La phrase peut paraître anodine mais tel un acide, elle se mit à me ronger. Le doute s’insinua dans mon esprit et je me mis à avoir des angoisses.
Comment ça, je ne pourrais jamais tous les coudre?

Parce que bon, le but final de cette accumulation, c’était quand même de coudre plein de belles choses dans de magnifiques tissus. J’avais toujours été persuadée d’avoir le temps de coudre tous les tissus que j’achète, mais mon système 1 mètre de tissu cousu pour 10 mètres achetés ne me l’autoriserait pas, je m’en rendais enfin compte. Beaucoup trop d’achats pour peu de couture, au final.
Ça m’a drôlement ébranlée de faire face à l’évidence, tu sais, coupinette?

Et comme si ça ne suffisait pas, Charming Prince m’a achevée en me suggérant gentiment d’en donner.
Plaît-il? Comment ça « en donner »???? MES TISSUS A MOI??!?! Quoi?! C’est une blague???

IMG_3040

La séance photo rigolote en extérieur tourne la sieste en règle…

J’aurais peut-être dû rompre pour marquer le coup (trop c’est trop, tu es d’accord?) mais j’ai préféré faire un effort: j’ai trié mes tissus et j’ai donné ceux dont je n’ai jamais compris pourquoi je les avais achetés. Ce qui, au bout du compte, ne faisait pas beaucoup.

Et c’est à peu près là que j’ai glissé de « j’ai beaucoup de tissus auxquels je tiens comme à la prunelle de mes yeux » à « j’ai trop de tissus auxquels je tiens comme à la prunelle de mes yeux ». C’est là que mon stock est devenu un problème.

Je suis en fait arrivée à la croisée des chemins: il me fallait choisir entre posséder ou créer, garder la matière brute ou l’utiliser. Et si j’aime le tissu, j’aime encore plus le transformer, en faire quelque chose.

IMG_3032

C’est comme ça que j’ai commencé à en acheter de moins en moins. Je n’ai plus envie. Ce dont j’ai envie, c’est que mon stock diminue. Je veux que mes tissus vivent, qu’ils servent à quelque chose d’autre qu’à contenter mes yeux. En plus, j’ai peur de me lasser à force de les voir et de les revoir, mes tissus chéris dont je ne fais en fait rien…

Du coup, aujourd’hui, il faut vraiment que j’aie un méga coup de cœur pour acheter du tissu. Et ce n’est pas plus mal, mon portefeuille m’en remercie beaucoup.

Sur le front de l’utilisation de mes tissus chéris, ben c’est compliqué… Je me force à couper dans mes étoffes les plus jolies en me répétant qu’on ne vit qu’une fois. Et au final, je suis contente mais je ne peux pas nier que ça ne m’est pas totalement naturel. A chaque fois, j’ai un pincement au cœur de « sacrifier » une de mes merveilles. Mais bon, il faut bien que je soigne.

Alors maintenant, quand j’ai un projet couture, je repasse mon stock en revue pour trouver un tissu qui pourrait coller. Et, sans plus gamberger, j’y vais et je l’utilise.

C’est comme ça qu’un matin, j’ai eu un flash. Ça faisait des semaines que les housses de couettes IK*A et VERBAUD*T désassorties m’écorchaient l’œil quand je contemplais le lit de ma Tchupette et je ruminais vaguement le projet de coudre un ensemble housse + taie d’oreiller un peu plus joli. Ce matin-là, une idée me frappa enfin: et si, pour faire ma housse de couette, j’utilisais le coupon de tissu « La Queue Du Chat » que Momo avait trouvé dans un Toto, il y a quelques temps (merci d’avoir partagé tes 4 m de tissu avec moi, Momo!)?

IMG_3014

Aussitôt pensé, aussitôt adopté (application stricte du « je ne gamberge plus, je fonce »). Sauf que le total look « petites poulettes » me paraissait un tantinet too much. Aucun problème, me dis-je, je vais trouver dans mon cher stock, un tissu assorti pour l’autre face de ma housse de couette.
Et hop! Recherche. Et oh! Surprise. Et hein?! Incompréhension.

Aucun de mes tissus n’allait avec mes cocottes. Le truc fou.

Je n’ai pas lâché l’affaire, bien décidée à utiliser un tissu de mon stock (je ne suis pas Bélier pour rien, moi, tu peux me croire coupine). Et je me suis rabattue sur de la popeline blanche. Salissante et pas franchement whizz, m’enfin bon, elle fonctionnait avec les poulettes (et elle était bien la seule) alors j’y suis allée. Sans enthousiasme.

Et là, j’ai repensé à la ravissante housse de couette que j’avais vue sur le blog « Et puis la neige elle est trop molle » avec ses pois maison et ça m’a requinqué l’enthousiasme: j’allais faire pareeeeeil!

Un dimanche après-midi, avec la Poupette, ses cousines et ma belle-sœur, nous avons collé des plaquettes et des plaquettes d’œillets sur mes morceaux de tissu blanc, puis j’ai peint dans les p’tits trous avec de la peinture textile rouge, laissé sécher, passé un coup de fer et obtenu un joli tissu à pois. Je pensais que ça allait prendre des siècles et en fait ça a été plié en deux temps trois mouvements, cette affaire.

IMG_3010

J’ai moi aussi mis du passepoil tout autour de la housse de couette et de la taie d’oreiller, bien entendu (que vaut vraiment la vie sans passepoil?). Et puis je me suis embourbée dans une prise de tête totalement superflue à propos du système de fermeture.Un simple rabat aurait sans doute suffi mais j’ai compliqué l’affaire en cousant des rectangles de scratch.

IMG_3006

Ce qui est fait est fait et ce qui compte, au fond, c’est que je suis ravie maintenant, quand je passe une tête dans la chambre de ma fille. Ces jolies poulettes sont nettement plus chouettes au grand jour sur son lit que jalousement planquées dans mon stock, tu ne crois pas?

IMG_3024

33 thoughts on “Poules de garde

  1. SUPERBE résolution!!! BRAVO BRAVO BRAVO!!!!!
    Halte au stockage massif finalement complètement inutile. Par contre, transformer de magnifiques coupons, ça …. C’EST LA CLASSE!!!
    Trop bien joué Charming Prince!!! Il faudrait un Charming chez toutes les « collectionneuses » de kmde tissu!!!
    Et quand tu voisles beautés que tu réalises!!!! et les piou piou…. un jour la demoiselle aurait été bien trop grande… ces piou piou seraient revenu à son éventuelle futur fratrie???? Ou même à un nouveau bébé d’une autre famille…. ce qui sigifie qu’il ‘était donc pas nécessaire de le stocker si longtemps 😉 😉 😉

    YES YOU CAN!!! Je milite aussi auprès de mes copinautes collectionneuses de laine!!!
    Plus on produit, moinson culpabilise d’acheter pour produire de nouveau!

    Allez, bonne couture mdame!!! Et vive les sublimissimes tissus transformés!
    Bises

  2. SUPER JOLI!!!!!! Chapeau pour les petis pois maison. Effectivement ils ajoutent
    du pep’s et rappellent à merveille les p’tites poules. J’adore cet ensemble!
    Un jour, quand je me remettrai à la couture, je ferai la mˆeme chose pour ma douce (avant qu’elle n’ait 15 ans si possible….)
    Bises

  3. Alors là Gab, ton message plein de pep’s m’a donné la pêche!
    « plus on produit, moins on culpabilise d’acheter pour produire », je vais en faire mon mantra! Merci!
    C’est rigolo, je réalise en te lisant que j’ai aussi commencé à « consommer mon stock » de laine. 🙂

  4. Tu as raison! En fait, je me disais que je n’aimerais peut-ˆetre pas coudre un motif tˆte de mort, ou que c’est ma douce qui trouverait ca nulle que sa maman lui couse une housse….dans le registre clichés de l’adolescence! Nous verrons bien en fait!!! 🙂

  5. J’ai fait la moitié du chemin : j’arrête d’acheter des tissus parce que j’en ai beaucoup trop.

    Mais je n’arrive pas encore à les utiliser de peur que j’ai THE projet parfait pour eux qui tombe du ciel pile quand je les aurait coupé-cousu sur autre chose (de moins bien, évidemment).
    Parfois, c’est dur la couture ! (Surtout quand on est un peu des Gollum du tissu)

  6. Ah quelle sage résolution! Mon problème à moi c’est que dans mon beau pays ( La Suisse) eh ben pour trouver du tissu il faut déjà trouver une boutique qui en vend ( et ce n’est pas la partie la plus facile…) en ensuite sortir la moitié de ton salaire pour pouvoir t’ acheter de quoi coudre quelque chose! Alors quand je viens en France 2x par année environ je craque sur tout ce que je vois et finalement comme toi je ne couds rien avec…..il faut que j’achète plus intelligemment mais c’est difficile de se retenir quand on est dans la caverne d’Alibaba seulement 1x de temps en temps…..bref ton post me fait réfléchir et je vais essayer de faire pareil! Utiliser mon stock pour mieux le remplir plus tard, on se refait pas 😉
    en tout cas très jolie housse de couette!

  7. Ton ensemble est vraiment superbe !
    Je suis encore dans la phase de collectionnite aigüe, mais seulement parce que je n’ai absolument pas le temps de coudre. Avant j’achetais tous les tissus qui me plaisaient, maintenant tous mes tissus et laine ont un projet, et ne demandent qu’à être transformés…
    Bientôt je pourrai dire à mon homme « tu vois, je n’ai plus aucun tissu dans mon stock ! »

  8. Alors là grand grand bravo !!! Autant pour tes résolutions que pour ce joli joli joli ensemble housse et housse 🙂
    Excellent le tissu home made ..j’ai jamais osé encore,mais là tu me fais envie !!!

  9. Franchement j’adore, quelle imagination !! Cet ensemble est trop mignon !!
    Moi aussi j’ai investi dans de la peinture pour tissus, le kit complet, pour débuter, mais je n’en ai encore rien fait … Pffffiou, faut que je prenne exemple sur toi !!!

  10. Du tissu la queue du chat !!! Je suis jalouse. Tu as bien raison, autant admirer matin et soir ton beau tissus sur le lit de ta fille qu’une fois de temps en temps en admirant ta collection. Moi aussi j’essaye de me soigner en ce moment, c’est-à-dire coudre les tissus accumulés (ça fait de la place pour en racheter 😉 je suis pas encore guérie…)

  11. C’est une merveille cette housse de couette !! J’adore tes pois rouges!
    Et tu as raison, tes jolies tissus il faut les coudre !! surtout que l’avantage d’une housse de couette, c’est qu’elle va bien beaucoup plus longtemps qu’une robette ou un pantalon pour ta poulette, tu pourras en profiter qq années !!

  12. Quelle bonne résolution!
    Cela fait un moment que je me pose des questions existentielles sur le stockage du tissu.
    J’avais commencé à faire baisser mon stock de consommables de coutures, et puis comme il a fallu faire de la place dans la deuxième chambre j’y suis allée plus radicalement.
    Le don de tissus et de coupons ça fait quand même baisser le stock plus rapidement que l’utilisation à tout prix dans des nouveaux projets de couture. Et puis on peut quand même se faire plaisir avec un ou deux coupons nouveaux en échange!

  13. Qoui? Il t’a dit d’en donner? Mais il ne doit pas se rendre compte… C’est du tissu quand même, c’est pas des Aston Martin ou des clubs de golf. Bon, y’a quand même un truc encore plus jubilatoire qu’acheter du tissu, c’est de voir son stock diminuer (avec la perspective de faire de la place pour d’autres tissus). Ce que tu as fait est, en tout cas, ravissant.

  14. Je suis jalouse de ta sagesse! J’ai pris cette décision au moins 20 fois, mais j’ai du mal….
    J’espère bientôt suivre ton exemple 😉
    Ta housse de couette est vraiment superbe, tu as eu mille fois raison!

  15. je découvre ton blog et j’adore ton post du jour!!! on dirait chez moi!!!!!!! j’ai arrêté de collectionner aussi il y a deux mois!!!! hihihihih! on devrait se faire un défi par semaine et utiliser les tissus qu’on aime le moins petit à petit on en aurait de moins en moins!!!! chiche je le fais !!! hihihihi!!! en tout cas ta housse … superbe, tes petites poulettes sont mimies tout plein mais ne me dis surtout pas où tu les a eu….hihihihi! à bientôt

  16. C’est magnifique!! Je n’aurais jamais eu l’idée de faire les pois moi-même! Ca rend vraiment bien! Ca me donne presque l’énergie pour refaire un tour de lit (histoire de remplacer le VertB** que j’ai acheté en soldes dans un moment de désespoir couturesque (« de toutes façon j’aurais plus jamais le temps de coudre quoi que ce soooooooit… ») (ce qui ne m’empêche pas d’acheter tout de même un peu de tissu, discrètement, on sait jamais…!)

  17. Il aurait vraiment été dommage de laisser ce tissu avec les poulettes dans un placard !! Bravo pour les pois… Continue de fureter dans ta réserve, tu n’as pas fini de nous émerveiller je crois…

  18. Je trouve aussi que tu fais bien de couper dans tes tissus, vu ce qui en ressort! mais je comprends, moi c’est que j’ai peur de saccager ces belles étoffes si je coupe dedans, n’étant pas très douée et assez novice…

  19. J’ai donc découvert ton blog tout à l’heure (et tu vois, je suis déjà à la fin de la page 4) et je tombe éperdument en amûûûr devant lui! Hop, top 10 de mes favoris! J’aime ton style, ta fraîcheur et surtout ta façon d’écrire!! Je me bidonne devant mon écran! Je me roulerais bien par terre aussi mais vu que je suis l’invitée sur le canap’ d’une copine, j’essaye de me tenir bien. Il y a de grandes chances que j’aille jusqu’à la page 71 pour te dire!!
    J’étais comme toi avec mes tissus, c’était mes « présssssssiiieux » (pas très correct orthographiquement parlant, mais on ressent plus l’obsession presque maladive pour mes trésors). Et puis j’ai dû changer de pays et me séparer de presque tout mon stock!! Le déchirement! Mais comme toi j’ai eu une prise de conscience de la différence entre possession et création…

  20. qu’ils sont beaux ces coupons….et j’admire ta démarche « j’utilise mes coupons » avant d’en racheter…. moi j’en achète et je couds pas…il n’est pas interdit de penser que je suis à enfermer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *