Tuto – Discipline des chutes

Comme tous les futurs primipares, CharmingPrince et moi en sommes, depuis quelques semaines, à la délicate et cruciale étape de l’aménagement intérieur. Pour être précise, on en est à la partie pas drôle, à savoir celle où on doit vider la seconde chambre qui servait de bureau-débarras-local-aux-derniers-cartons-du-déménagement-d’il-y-a-deux-ans-et-demi-déjà.

Pour moi, cette étape a sonné le glas d’une douce époque d’expansion textile débridée. J’avais colonisé, dans cette pièce, une bibliothèque entière avec mes coupons. Il a donc fallu que j’en fasse le deuil et que je trouve une solution optimisée et pérenne pour ranger mes précieux tissus ailleurs. C’est fait : je dors dessus désormais. Littéralement dessus, vu qu’ils sont maintenant dans des bacs en plastique sous notre lit.

Seulement, il me restait à régler l’épineuse et envahissante question des chutes. J’avais cru leur régler leur compte l’an dernier en confectionnant un sac à chutes mais il fut vite débordé  et un essaim de sacs en papier et en plastique est apparu au fil des jours au pied de ma bibliothèque à tissus.

Heureusement, à l’époque, j’avais fait une ébauche de tuto et il m’a été très facile de refaire des sacs à chutes en relisant mon ébauche.

Aujourd’hui, coupine, je t’offre une version remaniée de ce tutoriel de sac cylindrique. Tu vas voir, il va te permettre d’exploiter à fond ta créativité parce qu’il est générique. Ca veut dire que c’est toi la chef : tu vas pouvoir décider de la taille de ton sac, de la position de la fermeture éclair et tu vas pouvoir le customiser comme il te plaira.

Cerise sur le cupcake, je te l’ai aussi mis au format PDF (Jul’, tu vois, je t’ai entendue :)). Il te suffit de cliquer sur le lien tout en bas de ce post.

Bon,tu es prête? On s’y colle ?

Voici mon sac à chutes (que j’ai blindé pour la photo, histoire que tu en vois bien la forme):

Le tuto que je te propose est générique mais je rajouterai à chaque fois les indications concernant ma version du sac cylindrique (des fois que tu voudrais le même).

Temps de réalisation:
A moins que tu veuilles faire de grosses modifications, il te faudra une petite après-midi pour réaliser ton sac.


Matériel:
– tissu épais, toile cirée ou coton enduit (pour ma part, j’ai utilisé un morceau de tissu d’ameublement de 174cm x77 cm que j’ai teint à la machine)

– fermeture éclair: on va voir de quelle dimension après la réalisation du patron (la mienne faisait 92 cm)

Facultatif:
– Du thermocollant épais ou un morceau de feutre (j’ai utilisé des fonds de tiroirs de chez Ik*a)

– Passepoil: pareil que pour la fermeture éclair, c’est le patron qui nous dira de combien tu as besoin (j’en ai utilisé 2,5 mètres)

– chute de voilage (j’ai utilisé un rectangle de 30cm x 30cm)

Le patron:

Cette étape est inzappable sous peine de grosse galère ensuite. Il faut que tu la soignes pour que tout se passe bien. Donc pas d’approximation, tu sors ta calculatrice, ton équerre ainsi que ton plus beau crayon et tu fais ça bien.

1- Sur du papier à patron / du papier kraft / du papier cadeau / de la nappe en papier / ce que tu veux, trace un cercle de diamètre D. Si tu ne sais plus où est ton compas ou si tu n’en as pas, tu peux utiliser une assiette ou le fond d’une casserole comme gabarit (moi, j’ai utilisé un set de table rond de diamètre 34,5 cm).

2-   Trace aussi un rectangle de longueur égale à la circonférence du cercle, soit à ±3,15 x D et de largeur L au choix ( dans mon cas, la longueur est de 108 cm et la largeur L est de 45 cm):

3- Divise ton rectangle en deux parties (ma partie de gauche fait 90 cm et celle de droite 18 cm):

4- C’est sur la partie de gauche qu’on va mettre la fermeture éclair. Divise-la en deux, au niveau où tu veux mettre la fermeture (ma partie haute fait 8 cm et ma partie basse 37 cm):

5- Découpe maintenant les 3 rectangles et le cercle ainsi obtenus. Tu te retrouves avec un patron à 4 pièces.

6- Tu as maintenant les indications pour la longueur de la fermeture éclair: elle doit être un peu plus longue que la longueur des rectangles 1 et 2.

7- De même, si tu comptes utiliser du passepoil, il te faudra 2x 3,15xD cm (il vaut mieux en prendre un peu plus, histoire d’être à l’aise).

Instructions:
1- Coupe dans ton tissu les 3 rectangles et deux cercles. ATTENTION! N’oublie pas tes marges de couture!

2- Commence par coudre la fermeture éclair entre les pièces 1 et 2:

3- Surpique sur l’endroit. Ce sera plus joli et tu ne risqueras pas de bloquer du tissu dans ta fermeture éclair.

Option Custo: Si tu veux décorer ton sac, c’est à cette étape-ci qu’il faut le faire. Fais-toi donc plaisir: appliqué, pochoir ou autre, c’est comme tu veux.
Pour ma part, j’ai mis un hublot en utilisant une chute de voilage et le génial tuto de Bab la bricoleuse.

4-Maintenant, couds endroit sur endroit les deux grands côtés de la pièce 3 sur les côtés de l’ensemble 1-2-fermeture éclair (en fait on assemble le long des côtés de longueur L). Tu obtiens donc un tube ouvert des deux côtés.

ATTENTION! Du fait qu’il y a une fermeture éclair entre les pièces 1 et 2, l’ensemble 1-2-fermeture éclair est légèrement plus grand que la pièce 3. Le plus simple, c’est de recouper l’ensemble 1-2-fermeture éclair pour qu’il ait la même hauteur que la pièce 3.

5- Fais-moi plaisir et surpique sur l’endroit pour que ce soit plus joli.

Option Custo: Si tu veux mettre du passepoil, c’est maintenant! Pour t’aider, je te suggère de consulter le chouette tuto de Troipom.

Option Custo:Tu peux aussi rigidifier un peu les ronds de couvercle et de base en utilisant du thermocollant ou en cousant sur l’envers de chacun d’eux du feutre épais dans lequel tu auras coupé des ronds de même taille.

Option Custo:Enfin, tu peux décider d’ajouter une poignée à ton sac. Pour ce faire, il te suffit de couper un rectangle de tissu dans la toile, de le plier en deux, endroit contre endroit, et de coudre tout autour en laissant un petit trou pour le retourner. Ensuite, tu surpiques tout autour et enfin, tu le centres bien sur l’endroit de l’un des ronds en toile et tu piques.

6- A présent, ouvre la fermeture éclair puis assemble chacun des ronds sur le haut et le bas du tube, endroit contre endroit. Crois-moi, tu gagnerais du temps à bâtir à cette étape, les coutures en rond ne sont pas simples. Pique ensuite soigneusement.

Et voilà le travail!

J’ai maintenant un sac à grandes chutes (le rouge) et un sac à petites et moyennes chutes (le bleu).


Tuto – Le sac cylindrique



20 thoughts on “Tuto – Discipline des chutes

  1. Y’a pas de quoi Sirène! 😀

    Exactement, Naninotte. Ca ne règle pas le problème de la montagne sans cesse grandissante de chutes, mais au moins, elles sont dans un truc plus beau que du plastique. 🙂

    Très bonne résolution Coconuts! J’espère que tu arriveras (ce qui me permettra de savoir que OUI! C’est possible!) 😀
    Et très bonne idée, les sacs à linge sale!

  2. Oh là là, quelle organisation… Pour moi, sitôt fini un truc, je roule les chutes et les attache ensemble et hop, ni vu ni connu, au fond d’un grand carton à chapeaux chiné en brocante (dont on ne voit plus le fond depuis bien longtemps, il est vrai…).

  3. Pas de quoi Mandarine! 🙂

    Hélas, je n’ai pas le choix, Mathilde, je suis vraiment submergée de chutes.
    Ton carton à chapeau (que j’imagine bien joli) ne déborde jamais? Comment tu fais?

  4. Coucou Tasticottine ! Très sympa ce sac !!! Super pratique, merci pour le tuto ! Je te réponds ici en ce qui concerne les wax; oui j’achète les 6 yards, j’en conserve souvent 2 mètres pour ma mère et je lui envoie. Souvent aussi avec Sab (allo ici sab) et lassandrou on achète un coupon à 2, si un jour tu as le temps on peut y aller ensemble ! A bientôt !

  5. Effectivement, il est customisable à souhait et aux utilisations multiples!! Et un super rendu pour ces sacs. J’adore!!
    Bon, ben y’a plus qu’à récupérer ma MAC…

  6. Merci Milou! 🙂

    Merci du renseignement Diane! J’ai commencé à travailler ma mère au corps pour partager mes wax avec elle. Ça me dit vraiment d’aller en acheter à 2 ou plus avec toi. Reste plus qu’à se trouver une date et c’est parti! 🙂

    Courage pour ton sevrage temporaire de MAC, Céline! 🙂
    Vivement que tu puisses recoudre de chouettes choses. Ça va me plaire de voir tes réalisations.

  7. Je profite de ton tuto pour te poser une question qui me perturbe. Je fais mes débuts dans la couture depuis quelques mois : un bébé qui arrive, ça donne envie de lui faire plein de jolies choses avec ses 10 p’tits doigts… Et je garde bien précieusement toutes mes petites chutes, mais sans bien savoir pourquoi en fait ! Surtout que j’en ai qui sont vraiment pas très grandes… Alors pourrais-tu m’éclairer et me dire à quoi tous ces petits bouts de tissu vont bien pouvoir me servir un jour ? Merci beaucoup !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *